La poussière : un risque pour la santé

La poussière est une substance que nous rencontrons tous les jours. Ne pas se frotter à de la poussière le long de sa vie est inévitable. Pourtant elle n’est pas très bonne pour la santé. Raison pour laquelle faire le ménage quotidiennement est indispensable pour le bien de tous.

poussière

Les dangers de la poussière

Chez soi, nous pouvons gérer plus facilement les poussières. Il n’est pas forcément nécessaire de faire un grand ménage très fréquemment. Si vous passez un chiffon régulièrement, un petit coup d’aspirateur par ci et par là, la poussière ne sera pas très gênante. De plus, si vous n’avez pas assez de temps, les femmes de ménage opérant à domicile sont de nos jours très faciles à trouver.

Le vrai problème concerne les endroits que vous ne maitrisez pas. Il s’agit par exemple de votre environnement de travail. Plusieurs maladies qualifiées de « professionnelles » sont dues à la présence de poussière ou la production de poussière sur les lieux de travail.

Les maladies résultant de l’exposition à la poussière

La poussière ne se limite pas à la production de gênes et les sensations d’inconfort. Selon leur nature, elles peuvent provoquer des toux, des sécrétions nasales excessives ou des larmoiements. Mais elles peuvent également être la source de maladies plus graves comme les diverses allergies, de l’asthme et même des maladies comme les bronchites ou les cancers.

Les effets indésirables de l’exposition à la poussière sont également plus graves dans les lieux de travail, car en général, c’est là que la personne stresse le plus. Du coup, cela accentue son côté néfaste et ravage encore plus l’organisme humain. De plus, la concentration élevée d’individu, la température élevée ainsi que les présences de certaines étincelles n’arrangent pas les choses.

poussière1

L’amiante, une poussière très dangereuse

L’amiante est une sorte de poussière résultant des débits d’une roche fibreuse qui résiste tant à la température qu’aux diverses bactéries, et même à certains produits chimiques. Cette substance a été beaucoup utilisée en construction dans les années 50 à 80 grâce à sa propriété d’isolant thermique et phonique. Beaucoup de matières sont constituées d’amiante à cette époque. Du ciment à l’isolant en passant par les divers panneaux pour faux plafonds et flocages.

Après plusieurs études, son utilisation a été interdite parce qu’il s’avérait être la source de diverses maladies graves comme la maladie pulmonaire jusqu’au cancer du poumon. Les scientifiques expliquent le phénomène par la grande quantité de fibre inhalée par les personnes s’exposant à ces substances. Cependant, il peut encore être utilisé à petite dose. La loi autorise encore de nos jours l’utilisation d’un taux d’amiante inférieur à 5 fibres par litre d’air. Des sanctions sont applicables si un constructeur dépasse ce seuil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *