Électrisation et électrocution : les dangers pour la santé

Électrisation et électrocution ? Ce n’est pas la même chose ? L’électrisation, ce passage électrique dans tout le corps provoque parfois des brûlures externes et même internes, des troubles du rythme cardiaque ou encore des lésions d’organes, présente un grand danger. Dans les cas d’accidents extrêmes, les statistiques montrent que beaucoup sont mortels. On parle alors d’électrocution. L’électrisation comme l’électrocution vient dans la plupart des cas d’un accident domestique. Mais il peut également survenir dans le cadre professionnel ou lors d’un foudroiement. Les effets peuvent être très graves.

electrisation
La différence entre électrisation et électrocution

La nuance entre les termes électrisation et électrocution est très mince. Mais ces deux mots sont bien distincts. On entend par électrisation le passage du courant électrique proprement dite dans notre corps. Ce passage provoque des blessures plus ou moins graves chez la victime. D’où l’importance de protéger votre tableau électrique. En revanche, le mot électrocution est le terme plus commun, habituellement employé en substitution de ce premier. Mais en réalité, l’électrocution désigne exclusivement les cas d’électrisation entraînant un décès. Une personne électrocutée ne sort pas indemne d’un accident électrique. L’électrifié lui peut avoir des séquelles ou pas.

L’électricité, une arme dangereuse contre pour la santé

Notre corps est un conducteur d’électricité idéal. Il est composé de plus de 60% d’eau. Le courant électrique le traverse alors facilement. Dans la plupart des cas, le courant entre dans l’organisme humain par la main via le travail ou les gestes quotidiens. Il suit alors le trajet le plus court pour rejoindre un point de sortie. Ce chemin relie notre main, qui est le point d’entrée à la partie du corps la plus proche de la terre. C’est donc généralement les pieds. Mais cela dépend de la posture de la victime.

L’électricité est capable d’endommager tous les organes qu’elle rencontre sur son passage. Elle peut alors causer plusieurs sortes de blessures. La plus courante est la brûlure de la peau. Cette brûlure survient à cause du contact direct avec la source électrique. Les dommages peuvent aussi apparaître sous forme de brûlure dite électrothermique.

Cela veut dire que la brûlure est liée à la circulation du courant dans le corps en atteignant les muscles, le système nerveux, les poumons, les os et même les organes comme les yeux. Il se manifeste par l’apparition possible d’un syndrome de détresse respiratoire aiguë. L’électricité qui passe dans le corps peut également causer un trouble du rythme cardiaque. C’est-à-dire que le cœur bat à une vitesse irrégulière pouvant entraîner un véritable arrêt du cœur.

Savoir reconnaître les symptômes liés à l’électrisation ou à l’électrocution

Le phénomène d’électrisation peut en général être la cause de différentes brûlures cutanées du deuxième ou du troisième degré, au niveau des points d’entrée et sortie du courant électrique. L’électrisation peut également être la source de blessures internes, plus ou moins importantes sur tout le trajet du courant. Des lésions sont alors en apparence minime.

Les symptômes d’une lésion profonde

Dans le cas d’une lésion profonde causée par une électrification, la première chose que ressent la victime est bien entendu de l’engourdissement suivi de douleur musculaire. Cela ne se détecte pas à l’extérieur. Cette douleur est accompagnée par des spasmes musculaires inexpliqués. L’individu peut subir des maux de tête, des troubles de vigilances et même de la conscience.

Le cas extrême d’électrification chez un individu est bien sur la perte de connaissance. Il peut également exécuter des mouvements anormaux et involontaires pouvant ressembler à des convulsions. Une grande difficulté à respirer ainsi que des battements de cœur irréguliers sont additionnés à la grande liste des symptômes de la lésion profonde. La finalité est bien sur l’arrêt cardiaque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *